16 septembre 2012

Un habitant du jardin

Bonjour,

ce matin j'ai fait une rencontre dans le jardin, devinez : il est tout rond, gluant, plein de pustules et à les yeux orange.

Eh oui un crapaud ! Et pas beau du tout.

crapaud (1)

crapaud (2)

crapaud (3)

Pas facile à photographier car monsieur crapaud sautait sur l'appareil dès que j'approchais trop. C'est le deuxième crapaud qui a élu domicile ici l'autre en encore plus gros avec de grosses pustules.

Même s'ils sont moches c'est toujours bien de voir des animaux sauvages, mais impossible de le confondre avec le prince charmant !!!

Posté par chataigne07 à 16:38 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2012

Quiche tartiflette

Bonjour,

vous savez déjà que je suis gourmande c'est pas un scoop, j'aime beaucoup j'adore la cuisine au fromage alors lorsque j'ai vu cette recette de tarte au reblochon ICI je n'ai pas pu résister, j'ai piqué l'idée puis j'ai fait à ma manière.

J'ai mélangé  un oignon, des pommes de terre et des lardons dans une sauteuse et je les ai fait revenir sans matière grasse, lorsque j'ai vu que ça risquait d'accorcher j'ai ajouté un trait de vin blanc.

J'ai mélangé 4 oeufs, une briquette de crème, un petit reblochon coupé en dés et le mélange pdt, lardons, oignons.

Après 35 mn au four :

Quiche tartiflette (1)

Voilà ma première assiette après je me suis resservie mais uniquement de la salade verte.

Quiche tartiflette (2)

Elle est bonne mais je préfère les autres quiches que je fais d'habitude comme la quiche lorraine, la quiche au fromage ou la quiche aux poireaux. 

Ce soir pour rattraper cet excès de gras ce sera de la soupe de légumes.

 

Posté par chataigne07 à 15:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2012

Napperon rouge 3

Bonjour,

depuis 2 ou 3 jours j'ai repris mon napperon rouge abandonné au fond d'un panier après avoir du en défaire une partie.

Napperon rouge 3

J'ai hâte de l'avoir terminé car j'ai vu deux modèles de pulls au crochet qui me plaisent beaucoup, j'hésite encore entre un composé de grannys, et un autre plus classique, j'ai aussi vu un gilet. Bon il faut que j'arrête car je n'ai que deux mains !!!

Faire un pull ça me fait un peu peur mais j'ai envie d'essayer.

Posté par chataigne07 à 15:18 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
12 septembre 2012

La broderie de Vicky 6

Bonjour,

après les nouvelles de Vicky voici la broderie de Vicky. J'avance très doucement, le 26 août j'en étais là :

Vicky le 26 août

et maintenant là :

Vicky le 11 septembre

Ça y est je me suis trouvé une excuse à ma lenteur : pour que Vicky ait un coin confortable pour sa convalescence je lui ai aménagé un lit devant le canapé du coup je ne peux plus mettre ma petite table pour broder près de la fenêtre. Pour avoir de la lumière j'enlevais les coussins du canapé pour pouvoir mettre un plateau sur mes genoux avec ma grille mais ce n'est pas confortable du tout. Comme elle va mieux, ce matin j'ai voulu pousser son tapis de côté et remettre ma table, raté ! Dès que j'ai mis la table Vicky a voulu monter sur le canapé pour se coucher près de moi (c'était sa place avant son accident) comme elle encore fragile et qu'il ne faut pas qu'elle saute j'ai remis son tapis, dommage pour mon coin broderie. Alors j'ai repris mon crochet et mon napperon rouge car là pas besoin de place.

Ce n'est pas que de la faute de Vicky si je n'avance pas, je crois aussi que je me fais vieille et que la broderie en 1 fil me fatigue malgré les lunettes, ce qui fait que je brode moins longtemps. 

J'espère que le proverbe dit vrai : "qui va piano va sano, qui va sano va lontano". J'y arriverai !!!

 

 

 

Posté par chataigne07 à 15:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 septembre 2012

Des nouvelles de Vicky

Bonjour,

tout d'abord je vous dis merci et Vicky vous fait un petit bisou mouillé pour toutes les caresses que vous lui envoyez.

Hier nous sommes allées à Montpellier revoir le chirurgien pour une visite de contrôle. Il a trouvé qu'elle récupérait bien, bien sûr elle est encore chancelante et a un peu de mal à coordonner correctement ses pattes arrières mais je ne suis plus obligée de prendre une serviette pour la soutenir, elle marche seule !!! Et ça c'est super. J'avais cru remarquer que ses épaules s'étaient musclées mais comme je la vois tous les jours je n'étais pas sure mais lui l'a bien vu, ça lui donne une allure bizarre : des épaules de déménageur et des cuisses maigrichonnes, il lui faudra un peu de temps pour les re-muscler.

Normalement il faudrait y retourner dans un mois mais il a dit que si elle continuait à bien progresser ce n'était pas la peine de redescendre surtout que comme elle n'aime pas du tout la voiture ces 6 heures de route ont été pénibles pour elle et aujourd'hui elle est fatiguée, je pense que comme en voiture elle reste assise elle a des courbatures et peut être un peu mal au dos. Du coup elle fait une cure de sommeil.

 

Posté par chataigne07 à 13:55 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

08 septembre 2012

C'est la fin de l'été

Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent,
Colchiques dans les prés : c'est la fin de l'été.

La feuille d'automne, emportée par le vent,
En ronde monotone tombe en tourbillonnant.

Ce matin en faisant faire une petite promenade à Vicky au détour d'un chemin, j'ai vu ces petites fleurs,

Colchiques (2)

la première coulemelle (j'ai une idée de recette qui germe dans ma tête alors s'il en sort il faudra que je l'essaie),

Coulemelle

et les mûres qui commencent à prendre une belle couleur noire.

Mûres (1)

Mûres (2)

Les feuilles ne tombent pas encore mais quelques arbres ont commencé à prendre quelques petites tâches de rouille et d'or. L'automne est vraiment tout près.

Posté par chataigne07 à 16:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

Mamy Grand

Bonjour,

Mamy Grand, c'est le livre que je viens de terminer.

Mamy Grand

" Le temps d'une nuit, la dernière passée au chevet de sa grand-mère, l'auteur replonge en enfance. Dans un aller-retour permanent entre l'instant présent et le passé, elle revit les nombreux moments de complicité qu'elles ont partagés.

Nous les suivons au gré de leurs voyages entre Drôme et Ardèche, de la vallée du Rhône au rude plateau ardéchois. L'auteur redevient la petite fille à l'imagination débordante et nous offre ses souvenirs comme autant de madeleines de Proust à déguster.

Les souvenirs s'égrènent au fil des heures, tissant une bulle affective et protectrice autour de l'adulte qu'elle est devenue et de l'enfant qui sommeille toujours en elle. "

J'avais eu une discussion très agréable avec Sylvie Arnoux lors du festival du livre à Bourlatier, nous avions parlé de nos grand-mères respectives et des souvenirs que nous avions de nos vacances dans nos belles montagnes.

En lisant ce livre émouvant j'ai moi aussi replongé dans mes souvenirs avec ma mémé Ninette. Comme la grand-mère de Sylvie elle me préparait aussi des tartines beurrées saupoudrées de cacao (parfois elle râpait du chocolat sur le beurre), le goûter c'était aussi un beau morceau de pain avec une barre de chocolat et sans parler du chocolat chaud fait avec du vrai chocolat.

La grand-mère de Sylvie l'emmenait se promener près de l'usine où travaillait son papa ; la mienne nous emmenait, ma soeur et moi, faire du vélo près de l'usine où travaillait notre maman.

Sylvie a la broderie de sa grand-mère, moi j'ai le marquoir (que je vous montrais ICI) qui servait à mémé pour marquer son linge.

Comme le grand-père de Sylvie, le mien, René, avait travaillé aux chemins de fer et ma grand-mère avait elle aussi droit de prendre le train gratuitement, elle en avait profité pour venir me voir à Montpellier lorsque j'étais en Fac.

En lisant ce livre j'ai été émue, je me suis aussi revue dans la maison de ses parents qui, lorsque mes parents, ma soeur, mémé et moi venions passer la journée, était habitée par le tonton Gustou (le frère de ma grand-mère), il est resté dans cette maison jusqu'à ce qu'il aille vivre avec sa soeur au Teil. Je me rappelle le générique des "Chiffres et des Lettres" qu'ils regardaient tous les deux et je me souviens qu'ils étaient plutôt forts à ce jeu.

Quelle belle histoire d'amour entre une enfant et son aïeule, racontée avec des mots simples, touchants et les expressions typiques des vieux (ce terme n'est pas du tout péjoratif, comme les vieux dans la chanson de Jean Ferrat) de nos villages.

Pour le moment je n'ai pas encore commencé un autre livre, il me faut un peu de temps pour "digérer" celui-ci avec tous les souvenirs qu'il a réveillés.

 

 

Posté par chataigne07 à 15:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 septembre 2012

Flanc cévenol et petits sablés

Bonjour,

aujourd'hui je vous propose un petit goûter, que diriez-vous d'une part de flan à la châtaigne avec des petits sablés ?

Flan cévenol et petit sablé

Hier en fin d'après midi il m'a pris une envie de faire de la pâtisserie, quelque chose de frais alors c'est parti pour un flan et comme on est en Ardèche il ne pouvait être qu'à la châtaigne.

Ingrédients :

- 750 ml de lait

- 5 oeufs

- 200 g de sucre

- 360 g de crème de châtaigne (je crois que j'ai eu la main un peu plus lourde ! )

-------------------------------

Faire bouillir le lait . Battre les oeufs entiers avec 75 g de sucre, verser le lait chaud. Ajouter la crème de châtaigne, bien mélanger.

Faire un caramel peu coloré avec 125 g de sucre et un peu d'eau, en napper un moule à cake.

Verser la préparation dans le moule. Faire cuire 1h au bain-marie dans le four à 180°.

Laisser refroidir, mettre au réfrigérateur plusieurs heures. Démouler à froid et servir bien frais.

------------------------------

Après une nuit au frais je l'ai servi à midi avec des petits sablés (recette trouvée ICI) nature pour garder le goût de châtaigne du flan.

Je n'ai aucun talent pour inventer des recettes alors je copie celles que je trouve, celle-ci est une recette de Sabaton que j'ai découpée dans le Dauphiné Libéré.

J'en prépare de temps en temps car on aime bien (Vicky aussi !!!! ), si vous l'essayez dites moi ce que vous en pensez.

 

 

 

 

Posté par chataigne07 à 15:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
06 septembre 2012

Un peu de lecture

Bonjour,

je vous avais parlé de ma petite virée au festival du livre de la montagne ardéchoise, sitôt rentrée j'ai commencé un livre de Suzanne de Arriba.

Le sauvage de Passe Renard

" Morgeon s'était levé du pied gauche. La glace pas nette du cabinet de toilette lui avait renvoyé un reflet qu'il avait détesté. Il se trouvait ordinaire, pour ne pas dire minable. Il ne reconnaissait plus ce visage gris, ces yeux rétrécis par la fatigue, rougis pas l'abus du tabac. Il haïssait ses vêtement démodés, fripés. il but son café tiède et il avait horreur de ça. Les biscottes s'étaient émiettées, le beurre ne s'étalait pas. Le transistor débitait des actualités moroses. Il éteignit et sortit.

Sale journée, sale temps, sale bled, grommela le commissaire Morgeon en se dirigeant vers sa voiture. Sale pays ! reprit-il, mais cette fois il y avait dans le ton quelque chose d'affectueux, et pour rien au monde Morgeon n'aurait voulu changer de région. "

J'ai bien aimé ce commissaire qui mène ses enquêtes à son rythme, en profitant des bons petits plats de la montagne ardéchoise de la bombine à la maoche en passant par la charcuterie. Le gros Joseph au coeur tendre, célibataire endurci mais qui laisse son petit côté paternel prendre le dessus lorsqu'il s'agit de venir en aide à une jeune fille amoureuse. 

Bref un livre à savourer devant une bonne tasse de thé et une part de tarte aux myrtilles. (Morgeon aurait dit oui à la tarte mais certainement non à la tasse de thé !!!!)

 

 

Posté par chataigne07 à 17:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 septembre 2012

Patch machine

Bonjour,

hier je vous montrais des photos de mon premier - et seul - patch à la main aujourd'hui voici les photos de mon premier - et seul - patch machine.

Patch cadeau (1)

Patch cadeau (2)

Je me suis inspirée d'un modèle paru dans Quilt Mania. Il mesure environ 1,50 m de côtés et au risque de faire pousser des hauts cris aux puristes du patch, il est fait entièrement à la machine, c'est plus rapide, plus solide et finalement vu de près plus joli car les coutures sont nettes et les points parfaitement réguliers.

Je l'ai offert à ma mère pour un Noël ça lui fait une couverture légère à mettre sur ses jambes lorsqu'en hiver elle passe de longs moments à tricoter sur le canapé.

Voilà vous avez vu mes deux patch maintenant pour voir d'autres photos il faudra attendre que l'envie de patcher me reprenne.

Posté par chataigne07 à 15:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :