Voilà un titre bien pompeux ! Mais c'est vrai. Hier matin Nawak a permis de sauver une vie.

 Celle d'un tout petit agneau qui venait de naître.

Au retour de notre promenade nous sommes passés devant un enclos où il y a des brebis. D'habitude Nawak les regarde mais là il s'est figé, les pattes plantées au sol. Il fixait une brebis et n'a pas voulu venir lorsque je l'ai appelé. J'ai vu une brebis et une petite tache noire sur le sol blanc de givre. J'ai pensé au petit agneau noir né quelques jours avant mais en regardant mieux, je l'ai trouvé bien minuscule. Il a essayé de se lever sans y parvenir. Et Nawak qui refusait toujours de bouger. Je ne pouvais pas partir et oublier alors je lui ai dit "viens on va voir Sylvie.". On dirait qu'il a compris et m'a suivie immédiatement.

Ce matin je suis allée prendre des nouvelles. Sylvie a récupéré la petite bête, l'a réchauffée. Deux heures après ce petit agneau gambadait dans sa cuisine. Depuis hier après midi il est avec sa maman, bien à l'abri dans une bergerie.

P1090674

sans-titre

Sans Nawak je n'aurai pas fait spécialement attention, d'ailleurs je ne serai même pas passée là. 

Je vous disait que Nawak était un héros, je crois que je n'ai pas exagéré.