tout au bout du chemin après le brouillard.

Les Ayères - 0027

J'ai dû prendre la très difficile décision de placer ma maman dans une maison de convalescence en attendant une place en maison de retraite.
Cette décision était pour moi une question de survie mais voilà elle qui aime tellement sa maison n'y vivra plus et ça me fait un mal de chien. Je sais que je n'ai pas le choix mais j'ai l'impression de me débarrasser d'elle. Je sais qu'elle est malheureuse et c'est ma faute.

Voilà bien longtemps que je fais semblant d'aller bien mais j'ai tout un tas de vilaines et méchantes pensées qui m'encombrent l'esprit et il faut que je me vide la tête pour pouvoir avancer.

Je mets mon blog en pause.

Je vous embrasse et je vous donne rendez vous après le brouillard.

Sans titre