Le revoilà, en fait il vient presque tous les jours et hier j'ai pu faire tout un tas de photos car il s'habitue à notre présence et ne part que si on s'approche de lui. Même les aboiements de Vicky ne l'impressionnent pas.

Héron

C'est génial de pouvoir observer cet oiseau mais j'avoue que je préférerais qu'il aille voir ailleurs. J'ai été obligée d'installer du grillage à clôture sur le bassin ainsi les poissons ne risquent plus rien, c'est moche mais efficace même si cela ne décourage pas nos amis pêcheurs.

Il y en a un qui était venu il y a 4 ou 5 ans mais je n'en avais jamais vu autant ni aussi souvent, ils sont deux à venir régulièrement. Je pense que cela vient du fait que les pratiquants du canyonning qui viennent très nombreux en été ont détruit les frayères à truites en surexploitant la rivière et en déplaçant des rochers pour aménager des couloirs où ils peuvent glisser, sauter comme ils veulent. Il y avait aussi quelques castors mais je ne sais si maintenant ils y en aura encore car en été la rivière ressemble plus à une plage de Méditerranée qu'à un gros ruisseau de montagne.

Des chasseurs me disent que la seule façon de s'en débarrasser est de les tuer mais c'est une espèce protégée et de toutes façons pour moi il est hors de question de tuer un animal sauvage qui essaie juste de survivre après que nous ayons détruit son habitat naturel. J'espère que bientôt nous pourrons retrouver notre rivière, que la nature réparera les dégâts commis par des gens attirés par l'argent de touristes ignorants en mal de sensations qui croient qu'aimer la nature c'est juste pratiquer une activité de plein air et que les hérons pourront à nouveau pêcher les truites qui font leur régal. En attendant (je risque d' attendre longtemps je sais) je les admire en regardant mes poissons à travers le gros grillage tout gris.

Je me suis laissée entraîner par ma colère et j'en suis désolée mais voilà il ne faut pas oublier que si des animaux sauvages et farouches viennent aussi près de nous c'est qu'ils veulent tout simplement continuer de vivre.