tissus

du coton pour crocheter plus fin que celui que je trouve ici

cotons

et aussi un peu de fil à broder qui me manquait.

Voilà encore de quoi m'occuper, ce qui est dommage c'est qu'il faille faire 90 km et autant au retour pour trouver de jolis tissus, des fils, etc... C'est l'inconvénient d'habiter en pleine campagne loin d'une ville digne de ce nom. Mais pour rien au monde je ne retournerais en ville on est trop bien à la campagne. Demain si le beau temps se maintient je m'installerai dans le jardin avec ma broderie.